République démocratique du Congo (RDC)

 

Informations générales

Situé en Afrique centrale, en bordure de la République du Congo, la RCA, le Soudan, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, la Zambie et l’Angola. Avant 1960 – une possession coloniale de la Belgique. Jusqu’en 1998, le pays s’appelait Zaïre. Espace – 2 millions 345 mille km carrés. Population est d’environ 70 millions de personnes. La composition ethnique est très différente. Le plus grand groupes sont : Congo, Lunda, Luba, Mongo, Azanda, le kirundi, nyaruanda, Bangui. La langue officielle est le français, mais la plupart des habitants parlent la langue locale dialectes des Bantous. 59% de la population sont chrétiens, dont 42% catholiques, 14% protestants, 3% orthodoxe, environ 3% l’islam. Plus de 6% des citoyens sont des adeptes de sectes chrétiennes d’Afrique, dont le plus important reste kimbanguiste.

Monnaie : Franc congolais (début en 2007 de 1 $ US = 535,1 francs congolais.).

Capital : Kinshasa (environ 12 millions de personnes.).

La plus grande des villes : Lubumbashi, Kananga, Kisangani.

 

Politique.

RDC est une république présidentielle. Le président dirige les forces armées et le gouvernement.
La Constitution est entrée en vigueur le 18 Février 2006

 

Subdivisions.

Il se compose de 11 provinces, dirigée par un gouverneur (exécutif) et les assemblées provinciales du pouvoir législatif).

Les principales institutions du pouvoir sont le président du gouvernement de la RDC, l’Assemblée nationale, du Sénat (chambre haute du parlement), le système judiciaire.

Journée nationale : 30 Juin Fête de l’Indépendance (1960).

 

Économie.

La situation économique du pays reste difficile. Les arriérés de prêts au début de 2008 étaient d’environ 11,5 milliards de dollars US. L’inflation au cours de l’année a continué de croître et a atteint 20%. Le budget de l’Etat est de 57% financé par des sources extérieures. Les principaux donateurs sont les suivants: UE, Etats-Unis, la Belgique, la France, la Chine et le FMI, la Banque mondiale, Clubs de Londres et Paris.

En 2006, il y avait une légère baisse de l’aide économique de donateurs étrangers préoccupé par l’absence de plan budgétaire pour l’année 2007 en a résulté un refus de pays comme la Belgique, la France et les Pays-Bas dans l’octroi de nouveaux prêts à la RDC, l’adoption du document.

La situation économique dans le pays est caractérisée par la stagnation des principaux indicateurs macro-économiques. Réduit le volume du diamant et les métaux rares (le tantale, le niobium, germanium, lithium, le zirconium, d’yttrium, le césium, etc), alors qu’il y a une certaine augmentation de la production d’électricité et de la récolte. La situation dans l’industrie reste difficile en raison de l’amortissement des équipements et la pénurie de fonds de roulement.

Dans la balance du commerce extérieur sur les résultats de 2007, la tendance à dépasser les importations (4,38 milliards de dollars) sur les exportations (2,77 milliards de dollars). Les importations sont essentiellement des biens de consommation, matières premières, équipements divers et de l’électricité. Dans la structure des exportations dominées par les produits de l’exploitation minière (or, diamants, minerais métalliques) et agricoles (cacao, café de beurre d’arachide), les secteurs, ainsi que de pétrole et de bois brut.

Les domaines prioritaires de l’activité économique en RDC sont la restauration de transport (route et rail) l’infrastructure, l’expansion de la production agricole et de l’énergie, le développement de la santé et l’éducation.

 

Mis à jour (Vendredi, 13 Août 2010 14:03)